Corradi
Approfondissements

Marco et Gianluigi Giammetta : le rapport entre l'architecture et la high-tech modifie notre mode de vie

Marco et Gianluigi Giammetta : le rapport entre l'architecture et la high-tech modifie notre mode de vie

« Une maison est une machine à habiter », écrivait Le Corbusier. Il n'aurait certainement pas pu imaginer à quel point sa déclaration se rapprocherait de la réalité contemporaine dans un avenir pas trop lointain. Conçue comme un espace intime où se retrouver, ou comme une toile vierge sur laquelle exprimer son style et sa personnalité, la dimension habitationnelle se révèle, aujourd'hui plus que jamais, en lien étroit avec l'univers high-tech. C'est précisément cette union qui a considérablement modifié notre mode de vie, en changeant non seulement notre vision de l'espace domestique, mais aussi l'approche des professionnels du design. Nous en avons parlé avec Marco et Gianluigi Giammetta, les architectes jumeaux propriétaires du Studio Giammetta Architects de Rome, avec qui nous avons entrepris un voyage à la découverte des technologies qui ont profondément changé notre façon de comprendre l'espace habitationnel.

La high-tech améliore la vie à travers le temps et la vitesse

Notre discussion avec les frères Giammetta part de ce que nous pouvons considérer comme une question existentielle de notre temps : comment la high-tech a-t-elle changé nos modes de vie ?

Les architectes Giammetta n'ont aucun doute à ce sujet : « Le progrès technologique a en fait dupliqué la réalité, créant une dualité entre le réel et le virtuel qui fait aujourd'hui partie intégrante de nos vies. Tout a changé à présent, notre travail, nos relations. Nous vivons constamment connectés au système qui nous aide à choisir, à agir, en essayant d'éliminer les difficultés et de réduire le temps. La vitesse et le temps sont désormais les nouveaux paramètres auxquels nous devons nous mesurer ».

« De la radio à la télévision en passant par les ordinateurs et l'intelligence artificielle – poursuivent-ils – la technologie n'a jamais cessé d'entrer en contact avec son créateur, l'homme, qui projette ses attentes dans le futur dans le seul but d'améliorer ses conditions de vie. Mais aujourd'hui, il est également facile de percevoir la limite de ce progrès technologique au détriment de la qualité de la vie. Nous vivons un moment d’intense réflexion sur l'environnement et sa protection, qui va bientôt changer les règles du jeu ».

L'innovation a une âme green

À la lumière de ce regain d'intérêt pour l'architecture durable, quelles sont les innovations qui changent sensiblement les modes de vie et les modalités habitationnelles ?

La réflexion des architectes Giammetta part d'une hypothèse : « Le retour à la nature n'est pas seulement une tendance actuelle, mais une nécessité. La période moderne a créé un modèle habitationnel complètement déconnecté de la nature, générant de fait une dichotomie entre bâtiments et verdure. Une relation a été recherchée, une ouverture, mais aucune solution osmotique intégrée n'a été trouvée ».

Et c'est là que l'innovation prend le dessus : « Aujourd'hui, le vert entre dans l'architecture et en devient le pivot formel et même fonctionnel. Dans cette tentative d'impliquer la nature, de la transformer en un véritable instrument d’étude, il est possible de percevoir l'état embryonnaire d'une idée qui a pour fondement le retour aux origines. L'extérieur entre à l'intérieur et inversement.

Les nouvelles idées d'espace tentent de laisser les éléments naturels, ou leur métaphore, entrer dans l'espace habitationnel. Lumière, matière et conception contribuent à suggérer cette idée rassurante ».

Domotique et développement durable

Si indoor et outdoor se rapprochent sous le signe de la nature, selon une approche caractéristique du style Corradi, la dimension habitationnelle court rapidement vers le futur grâce à des solutions technologiques qui réécrivent l'utilisation des espaces, même extérieurs, promettant d'une part de simplifier nos habitudes et d'autre part d'assurer des espaces indoor et outdoor toujours plus accessibles et inclusifs : c'est le cas de la domotique.

« Dans ce domaine – expliquent les architectes – les nouveautés sont en constante évolution, l'intelligence artificielle représente l'avenir de ce système qui, de fait, est né pour simplifier et améliorer la convivialité des environnements. Le contrôle de tous les appareils automatisés par le biais de notre smartphone est désormais donné pour acquis. Les nouveaux systèmes de reconnaissance vocale aident également les personnes souffrant d'un handicap à utiliser les espaces et les équipements de façon simple et rapide. Dans un futur pas trop lointain, la maison deviendra un système intelligent qui, outre utiliser la technologie au niveau fonctionnel, pourra comprendre, interpréter et satisfaire nos besoins ».

C'est précisément l'univers smart qui pose les bases de l’innovation durable : « Le contrôle intelligent des technologies appliquées par le biais de la domotique – expliquent Marco et Gianluigi Giammetta – ne fait que réduire substantiellement la consommation et les émissions nocives. Aujourd'hui, l'intégration des technologies avec les nouveaux systèmes de production d'énergie alternative entre de manière incisive dans le processus de construction des bâtiments, créant des modèles durables et facilement gérables. La réduction des coûts de gestion et l'optimisation de la consommation d'énergie donnent à l'ouvrage architectural la possibilité de cohabiter de manière toujours moins impactante dans l'environnement dans lequel il est inséré ».

Du design aux nouveaux styles habitationnels : l'avenir est high-human

L'avenir le plus fascinant sera marqué par les innovations liées au monde de la 3D, un scénario que les deux architectes romains imaginent ainsi : « Casques de réalité virtuelle, environnements 3D réalistes et assistant virtuel qui accompagneront la découverte de l'espace : la présentation des projets sera structurée comme une véritable expérience médiatique ». En portant le regard sur la maison du futur, ils l'imaginent donc « mutante, parce qu'elle est adaptable aux transformations de la société contemporaine, collective, parce qu'elle est de plus en plus liée au concept de partage, réunie, parce qu'elle retrouvera un point de rencontre avec la nature et la durabilité, smart, parce qu'elle est toujours plus imprégnée de technologie et de dispositifs ».

De nouvelles tendances se profilent à l'horizon dans le domaine du living mais, selon les frères Giammetta, il en est une qui est destinée à les englober toutes et qui relève d'une sorte de nouvel Humanisme : « La technologie met l'homme au centre de l'espace dans lequel il vit, le connecte à celui-ci et le fait interagir de manière dynamique comme si l'espace lui-même était un être vivant ». « Le style habitationnel du futur – révèlent-ils – sera high-human ». Et nous sommes impatients de le vivre.


Restons en contact

Enregistrez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveautés de Corradi