Corradi
Approfondissements

Cottage, fermes et maisons rustiques : trois types de maisons de campagne à apprécier toute l'année

Cottage, fermes et maisons rustiques : trois types de maisons de campagne à apprécier toute l'année

Cottages, fermes et maisons rustiques sont trois photographies du passé à l’atmosphère rurale bien définies, trois cartes postales de paysages bucoliques entourés de verdure, trois types de maisons de campagne où chacun, tôt ou tard, voudra s'évader pour se ressourcer. 
Quel est le secret de ces maisons, qui défient chaque jour le passage du temps et qui se sont transformées, dans bien des cas, en lieux de villégiateurs enchanteurs et des demeures de charme, au point d'être devenues un objet de désir pour beaucoup de monde ? 
La réponse se trouve dans le lien entre la nature et le travail de l'homme.

Le cottage, icône de la campagne anglaise (mais pas seulement)

Le cottage est la maison de campagne anglaise typique. Élément caractéristique du paysage anglo-saxon et partie intégrante du paysage scandinave et alpin, il peut être réalisé en pierre ou en bois. Il est généralement entouré d'une petite parcelle de terrain, à l'origine fonctionnel pour le paysan qui y vivait, qui s'est ensuite fondu en une cour-jardin. 
Le mot cottage, en fait, dérive de cotter, c'est-à-dire métayer. Depuis le Moyen Âge, le cottage comprenait des dépendances typiquement agricoles, telles que la grange et l'étable, ainsi qu'une cour clôturée. Au cours des siècles suivants, des cottages ont été construits également pour d'autres catégories de travailleurs, de cette façon, il est devenu une unité de vie indépendante très répandue dans plusieurs pays européens et américains.
 
Des centaines de cottages dans le monde entier ont été transformés en maisons de vacances ou en structures d'accueil pour touristes, qui peuvent ainsi s'immerger et vivre l'atmosphère du passé, même avec tout le confort d'aujourd'hui.
Les rénovations des anciens cottages, en accord avec la volonté de préserver l'authenticité historique, se font en récupérant tous les éléments caractéristiques de ces structures qui au fil du temps avaient été abandonnées, tels que les pannes, les piliers et les solives en bois. 
Comme les intérieurs, qui font souvent l'objet d'une restauration conservatrice qui comprend les sols (essentiels pour l'authenticité du bâtiment), les murs et parfois le mobilier plus décoratif (cheminées, grandes tables en bois, éviers en pierre, etc.), le jardin environnant devient un élément précieux du cottage, presque un certificat de reconnaissance. 
Naturellement, le choix des essences et du mobilier doit être coordonné avec la région. En Grande-Bretagne, un cottage sera immergé dans un luxuriant jardin anglais, qui s'effacera doucement dans le paysage de la campagne britannique humide, tandis que sous d'autres latitudes, différents types de verdure prévaudront. 

Les fermes du sud, de citadelles rurales à demeures de charme

La ferme est une agglomération de bâtiments ruraux, liée à l'économie du latifundium, créée entre 500 et 600, et typique du sud de l'Italie et d'autres pays méditerranéens (paradores en Espagne, relais et châteaux en France) ou de l’Amérique latine (haciendas). 
Le terme dérive des « masserizie », c'est-à-dire des outils agricoles, des mobiliers, des ustensiles et des dépôts d’aliments qui, dans le passé, étaient conservés dans de grands bâtiments en pierre où vivaient les agriculteurs, les bergers, les paysans et les ouvriers.
Certaines fermes, appartenant à des familles nobles, étaient entourées de murs défensifs et constituaient de petites citadelles autosuffisantes pouvant accueillir plusieurs familles. 
Le plan architectural de la ferme reprend le schéma habituel de la maison de fermier avec une cour agricole de style méditerranéen : un seul espace central, utilisé comme cour et basse-cour, surplombé par plusieurs bâtiments résidentiels ou utilisé pour l’entreposage des outils ou pour abriter les animaux. 
Depuis les années quatre-vingt-dix du siècle dernier, la récupération de ces anciens bâtiments, souvent abandonnés et en ruines, s'est étendue pour les reconvertir en fermes proposant des séjours en agritourisme et en chambres d'hôtes. Cette activité permet également de préserver et de ne pas balayer l'immense patrimoine de traditions que ces monuments représentent.
Ici, la conception d'un jardin nécessite une attention particulière, notamment en ce qui concerne l'approvisionnement en eau. Les espèces botaniques habituées au climat sec, les essences autochtones et les plantes grasses, bulbeuses et succulentes sont préférables. 
Il faut également prévoir des zones ombragées adéquates et, si possible, une petite piscine ou un point d'eau pour le rafraîchissement des clients. 

La maison rustique, bonheur et isolement

La maison rustique échappe aux définitions architecturales plus strictes et, contrairement au cottage et à la ferme, elle n'est pas liée à une zone géographique particulière, mais possède une caractéristique déterminante pour son identification : elle est toujours située dans un endroit isolé, à la campagne, sur les collines ou à la montagne. Il ne faut pas la confondre avec la fromagerie (une étable avec une petite annexe destinée à la fabrication du beurre et du fromage), mais elle est très similaire au hameau (une agglomération de bâtiments rustiques isolés), particulièrement répandu en Toscane. 
Comme les cottages et les fermes, les maisons rustiques sont souvent immergées dans des paysages enchanteurs et poignants, où le temps semble s'être arrêté. 
La notoriété de ces bâtiments ruraux s'est considérablement accrue au cours des trois dernières décennies, lorsque certaines célébrités ont choisi une maison rustique rénovée en guise de buen retiro.  

Une valeur commune précieuse : le jardin

Les cottages, les fermes et les maisons rustiques ont en commun dans l'imaginaire collectif un lien étroit avec le milieu environnant. Une règle essentielle pour l'entretien ou la création d'un espace vert est le respect du paysage et de la nature qui l'entoure. C'est pour cette raison qu’il faut toujours privilégier les espèces autochtones, les plantes et les essences du lieu qui sont les mieux adaptées aux conditions climatiques de la région. 
Un bon paysagiste ou garden designer tentera d'évoquer l'atmosphère de l'époque, sans pour autant renoncer au confort du XXIe siècle.  
Le jardin entourant les cottages, les fermes et les maisons rustiques en devient une partie intégrante et doit suivre les rythmes que la nature suggère. Un espace de détente ombragé doit donc être destiné au repos, à la lecture et à la récréation, à travers une pergola ou un pavillon qui ne dénature pas l'architecture du bâtiment. De cette façon, en améliorant les espaces extérieurs, le potentiel du jardin sera amplifié.
La nouvelle zone living ainsi conçue peut être recouverte de plantes grimpantes, pour un effet d’ensemble encore plus agréable et naturel.
 
La vie en plein air présente des avantages non négligeables. Il est possible de profiter de la verdure toute l'année. Il faut du courage, certes, mais des milliers de bâtiments ruraux survivent loin de la métropole. Et l'un d'eux vous attend, peut-être...

Restons en contact

Enregistrez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveautés de Corradi