Corradi
Approfondissements

Outdoor et social : entretien avec les architectes du Cabinet O’DonnellBrown

Outdoor et social : entretien avec les architectes du Cabinet O’DonnellBrown

De la « Community classroom » à la vocation sociale de l’outdoor : entretien avec les architectes du Cabinet O'DonnellBrown de Glasgow

 
Dimension symbolique du redémarrage après la pandémie et espace de greffe pour de nouveaux projets à vocation sociale, l’outdoor attire toujours plus l'attention des architectes qui confient à l'espace extérieur des fonctions traditionnellement liées au monde de l’indoor. Cela est bien connu des concepteurs du Cabinet O'DonnellBrown de Glasgow qui ont révolutionné l'espace scolaire avec le projet « Community classroom », en créant une véritable salle de classe conçue comme un système d’éléments en bois à assembler et à moduler à l'extérieur. Notre entretien avec les architectes de l'équipe de Jennifer O'Donnell et Sam Brown part de ce nouvel avant-poste d'apprentissage et de socialité, pour aboutir à une interrogation : dans quelle direction va l’outdoor ?

Les bienfaits du contact avec la nature : la salle de classe en plein air est née

La Community classroom, nous ont expliqué les architectes, fait partie des projets communautaires auxquels le cabinet se consacre annuellement, une vocation sociale qui avait déjà donné naissance en 2018 à la Greenhouse, la véranda pseudo-victorienne qui abrite le cabinet dans un espace pratiquement immergé dans le vert du parc adjacent. « L'objectif – disent-ils – était d’étudier les effets du contact direct avec la nature, une solution qui a permis à toute l'équipe d’en expérimenter immédiatement les profonds bienfaits en termes de bien-être collectif ». Le point de rencontre avec les projets que le cabinet menait sur le front de l'école et de la communauté a été immédiatement évident : la Community classroom est née ainsi.
 

La « Community classroom » en réponse aux contraintes de l’après pandémie

Si le projet est né au point d’intersection entre la nature et le bien-être, son énorme potentiel s’est révélé pour répondre aux nouvelles exigences dictées par la pandémie. L'équipe du cabinet n'a aucun doute à ce sujet : « Le projet a été développé sous forme de prototype en 2019, donc avant l'apparition de la Covid-19, puis avec la propagation du virus, il est devenu subitement clair qu'il pouvait offrir une solution pour un enseignement sûr et distancé ».
Le cabinet est déjà au travail pour donner un futur au projet : « Nous sommes en contact avec des artisans qui nous permettront de promouvoir la Community classroom . L'idée est de la transformer en un produit attrayant pour le marché dans l’espoir d’améliorer la qualité de vie de la collectivité ».
 

L'école en kit

Vu de près, le kit de la Community classroom est composé de sections en bois, à assembler en fonction des exigences, et de compléments pour réaliser des chaises, des étagères et des plans de travail. L'un de ses éléments clés est la durabilité. Les designers le précisent d'ailleurs : « En tant qu'architectes, nous nous sentons responsables de l’impact sur l'environnement que nous voulons réduire le plus possible et le bois s'est avéré être, par ses caractéristiques intrinsèques, le matériau le plus adapté ».
En impliquant les futurs usagers dans le processus de création grâce à un manuel simple et intuitif, le projet incarne également un important potentiel didactique. « Tout usager, soulignent les concepteurs, peut considérer cet assemblage comme un véritable moment éducatif ».
La stratégie mise en place pour la réalisation du prototype, que le cabinet a composé en collaboration avec les enfants de l’association caritative « UK Children’s Charity Bernardo’s Work », en est un exemple. « La structure, expliquent-ils, a été construite en l'espace d'une seule journée, sans l'aide d’ouvriers spécialisés, ce qui montre à quel point le projet est simple à réaliser ».
 

L'outdoor et sa fonction didactique

C'est précisément le thème de la didactique qui crée l’élément charnière entre le projet et la fonction sociale des espaces en plein air, « une vocation, expliquent-ils, que les deux directeurs du cabinet ont mûrie au cours d'une longue expérience dans le domaine de la conception d'écoles orientées bien-être ». C'est dans ce contexte que la Community classroom a mûri, un projet qui stimule la réflexion sur le rôle joué par l’outdoor dans le processus d'apprentissage. Le Cabinet O'Donnell Brown attache une grande importance à cet aspect : « Nous sommes convaincus que le soleil et l'air frais mettent en valeur les lieux dédiés à l'enseignement et représentent deux éléments fondamentaux pour le bien-être d'une personne : la Community classroom vise à exprimer ces principes fondamentaux en gommant les frontières entre l'espace fonctionnel bâti et l'espace extérieur ». Une idée de l’osmose particulièrement proche de la philosophie de Corradi.
 

L'avenir de l'outdoor

C'est sur la base de ces considérations que, selon l'équipe O'DonnellBrown, se profile le futur de l’outdoor : « S’il est bien conçu et projeté de manière créative, il peut réellement améliorer la vie de la collectivité. Nous sommes convaincus que la conception doit faire l'objet d'une attention renouvelée, car elle apporte une contribution précieuse à la santé, au bien-être et au bonheur de l'homme. Nous espérons que la Community classroom sera un modèle non seulement pour l’outdoor design, mais aussi pour le monde de la conception en général ».
C'est aussi notre espoir, car l'avenir se profile déjà à l'horizon et il est important que cette approche innovante et inclusive, en contact avec la nature, se répande de plus en plus dans le monde de la conception et du design.

 

Restons en contact

Enregistrez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveautés de Corradi